Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains

Une belle histoire de « Cornée » !

Publié le : 20-06-2008

214

Mon père est mort à 78 ans à l’hôpital Bicêtre, en 1998, un matin.
L’après midi un coup de téléphone inattendu : « Bonjour, docteur X. Nous vous appelons pour savoir si vous seriez d’accord pour faire un don de cornée.« 

Stupéfaction. « C’est une mauvaise plaisanterie docteur, mon père était presque aveugle.« 
Blanc au téléphone. « Je ne savais pas, mais pourquoi était il aveugle ?« 
« Suite à une maladie de la rétine,vous savez, la cornée peut être intacte. Si vous le  désirez, vous pouvez venir en discuter.« 

Heureusement, nous avions discuté avec mon père du don d’organes. Il me disait, « moi je donnerais bien, mais à mon âge, que veux tu qu’on me prenne ?« 
Nous ne savions pas que le don de cornée pouvait être effectué sur une personne âgée, et même si nous l’avions su, avec sa cécité, nous ne l’aurions jamais imaginé.

Après examen, la cornée de mon père était intacte, et la fameuse question « êtes vous d’accord pour le don ? « 
Là tout se bousculait, oui je suis  pour le don, mais comme il est difficile de sortir le OUI, pour les siens. Je ne sais pas s’il m’a fallu 10 ou 20 minutes pour sortir, le OUI, mais je l’ai dit en premier et toute la famille a suivi.

Mon papa a été incinéré selon son souhait. Cornée ou pas, quelle importance…

Nous avons reçu une lettre de l’hôpital nous informant que grâce à ce don 2 personnes avaient retrouvé partiellement la vue.
Quelle émotion, j’imaginais la joie de ces personnes et de leurs familles.

Mon père aveugle, donnant la vue à 2 personnes ! Quelle belle histoire.

Mme Christiane MARIE