Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains

Elle n’est pas morte pour rien

Publié le : 25-09-2008

124

« Ma fillette de douze ans et demi a fait au mois d’août 2008 une hémorragie cérébrale.
Après six heures d’opération nous avons espéré qu’elle se réveillerait, mais non, trois jours après son cerveau était détruit. Elle était en situation de mort encéphalique, et nous n’avions pas beaucoup de choix : ou la laisser sous machine ou tout stopper.
Son père et moi sommes tous les deux dans le milieu médical, et nous avons immédiatement pensé que pour que sa mort ne soit pas totalement vide de sens, le don d’organes s’imposait…
Ses reins, ses poumons, son foie et son coeur ont été transplantés : 5 enfants ont pu recevoir ce don de vie et passeront un Noël normal.

Nous sommes des parents malheureux d’avoir perdu un enfant, mais d’autres vont pouvoir vivre mieux qu’avant et c’est pour nous un réconfort« .

Une Maman.