Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains

Sa carte de donneur d’organes sur son smartphone

Publié le : 08-09-2014

Dr-Corniche

Une innovation en Suisse

Le quotidien du Médecin rapporte une innovation helvète qui allie technique de détection et altruisme :
« Un patient, vif ou moins vif, arrive aux urgences d’un hôpital. Il passe devant une borne connectée bluetooth et son téléphone se met à biper ; davantage qu’une alerte sonore, l’écran du portable – même verrouillé – affiche sa carte de donneur d’organes, avec mention détaillée de ceux dont il est expressément d’accord pour se défaire.
Science-fiction ? Pas du tout ! Promesse d’une nouvelle appli santé de précision mise au point en Suisse.


Son inventeur, le Dr Jocelyn CORNICHE, anesthésiste au centre hospitalier universitaire du canton de Vaud, n’en est pas à son coup d’essai. Il est déjà le concepteur du système Echo112, qu’utiliseraient plus de 350 000 de ses concitoyens, pour le contact et la géolocalisation des urgences.
Cette fois-ci, le Dr CORNICHE a bénéficié de l’appui de Swisstransplant, fondation nationale pour le don et la transplantation d’organes. Car l’objectif de ces organes bipeurs est bien sûr d’augmenter significativement le nombre de donneurs potentiels dans le pays.

La Suisse est considérée comme « l’un des plus mauvais élèves européens en matière de don d’organes », souligne Swisstransplant.
En effet, 5% seulement des donneurs potentiels porteraient sur eux leur carte spécifiant leur engagement. L’avenir dira vite si la carte de donneur électronique leur paraîtra plus mobile.« 

Sa carte de donneur sur son Smartphone en France ?

En attendant que tout ceci devienne, pourquoi pas, une réalité en France, FRANCE ADOT propose dorénavant aux mobinautes d’enregistrer leur carte de donneur sur leur téléphone portable … Et de le faire savoir à leur entourage en la leur montrant.
Carte-Modele-