Fédération des Associations pour le Don d'Organes et de Tissus humains

France ADOT ? Toute une Histoire !

Publié le : 01-10-2019

pub-50ans-sponsors-350x350

Un Forum pour les 50 ans

Le 30 Novembre 2019, dans l’Amphithéâtre Jean-Dausset (tout un symbole) de l’Institut National de la Transfusion Sanguine (INTS), France ADOT clôturera son Jubilé par la tenue d’un Colloque qui réunira des intervenants de renom.
Au gré de 3 tables rondes, il s’agira de célébrer cinq décennies d’histoire, de progrès médicaux comme scientifiques, d’avancées législatives, en passant par des rendez-vous emblématiques et des coopérations constructives.
C’est une nécessité car aujourd’hui des milliers de personnes confrontées à la maladie peuvent gagner des années de vie grâce à la greffe d’organes ou de moelle osseuse.
Il y a la parole et le geste, non seulement des médecins, des chercheurs mais aussi des bénévoles sur le terrain.
Le point de départ de cet espoir fut la première greffe du cœur en Europe réalisée par le Pr Christian CABROL en 1968. Il ne s’agissait que d’une première étape, tant le phénomène – mis à part quelques cas particuliers – était prégnant.
Puis il y eut cette nouvelle envie de croire au possible, avec la découverte de la ciclosporine. Plusieurs avancées successives ont permis d’ouvrir un nouvel espace de liberté qui autorise aujourd’hui à parler de greffes composites et des cellules souches.

Naissance de France ADOT

L’année 1969 porta en elle les germes de cette volonté très vive.visuel-Amphithéatre-INTS
Ainsi, l’Association Française des Donneurs d’Organes voyait le jour sous l’impulsion du Pr Jean DAUSSET et avec le soutien essentiel des Donneurs de Sang Bénévoles, en particulier son Président, Pierre GRANGE (ci-dessous en encadré les paroles de Pierre GRANGE en 1969). Dans le cercle des personnalités qui accompagnent cette période primordiale, Maurice MAGNIEZ, Docteur en Pharmacie.
Ce furent les prémices à une Fédération dédiée entièrement au don d’organes – intitulée FNDOT – qui s’imposera réellement dans le paysage.
Reconnue d’Utilité Publique en 1978, elle se dénomme France ADOT depuis 1990.
C’est donc une véritable rétrospective qui lèvera le voile sur la place et le rôle de la Fédération.
C’est aussi un bon moyen d’honorer les bénévoles, passés et présents, en regard de leur engagement et leur savoir-faire.

Un Challenge pour les ADOT

Aussi, dans toute la France, les associations départementales (ADOT) se mobilisent pour démontrer au mieux le bien-fondé de leur mission. C’est la raison d’un Challenge national qui sera une mise en lumière des actions les plus originales, les plus efficaces, les plus pertinentes.
Ce Challenge répond non seulement à un objectif de dynamisation du réseau, mais aussi de valorisation des travaux réalisés en prise directe avec le terrain.
L’objectif est d’essaimer ensuite les meilleurs projets – récompensés par un jury de professionnels – à l’ensemble des ADOT.
Ce sont donc 50 années de progrès, de découvertes, avec la volonté d’évoquer aussi les perspectives, qui seront abordées sans fard. La Fédération France ADOT est née pour faire d’une action d’utilité sociétale, son plaidoyer :

Sensibiliser le public sur les dons d’organes et de tissus, dans le respect de l’éthique
« Anonymat – Gratuité – Volontariat »

 Extrait d’un discours de Pierre GRANGE :
« Nous avons un désir impérieux de découvrir les volontaires de base qui nous permettront d’organiser la chirurgie de la ‘pièce détachée’ humaine, laquelle caractérisera le monde de demain. […] nous avons eu la joie d’inscrire plus de mille volontaires donneurs d’organes et tissus humains. Nous avons créé, grâce à cet appui spontané, l’Association Française des Volontaires Donneurs d’Organes et avons apporté à la science moderne la plus exceptionnelle contribution dont elle pouvait rêver ».

modèle-bandeau-partenaires-et-soutiens-900